Accueil

Bienvenu sur le site d’INTERMEDES CONSEILS

UN POLE RESSOURCES

INTERMEDES CONSEILS regroupe des professionnels de la santé et du droit spécialisés dans le domaine du dommage corporel et constitue un pôle ressources:

– Les victimes sont assurées de voir traiter au mieux leur dossier par une équipe médico-juridique. Elles peuvent obtenir un avis gracieux ou une consultation gratuite d’orientation en nous rejoignant.

– Les avocats peuvent obtenir un avis médico-légal sur les dossiers de leurs clients et les faire assister par les médecins du réseau.

– Les médecins de recours peuvent solliciter les juristes ou avocats afin de parfaire la réparation des préjudices qu’ils ont défendus lors de l’expertise.

– Les médecins traitant et tout professionnel de santé peuvent adresser leurs patients aux médecins membres spécialisés qui initieront le processus afin d’obtenir la juste réparation des préjudices corporels des personnes adressées.


Notre devise est la juste réparation du préjudice corporel. Notre démarche aux côtés des victimes est justifiée tant par la jurisprudence que par la doctrine. La Cour de Cassation a affirmé qu’une partie ne peut se prévaloir de la violation du principe contradictoire si elle n’avait pas jugé utile de s’adjoindre les services d’un médecin conseil (Civ. 1ère 6 mars 2012 n°10-25328). Par ailleurs nous vous proposons ci-dessous la position d’éminents auteurs (Y. LAMBERT-FAIVRE, L. LEVENEUR) sur laquelle nous vous invitons à réfléchir.

« Les victimes d’un dommage corporel, malgré la vigilance bienveillante de la jurisprudence, sont généralement dans une position difficile lors du sinistre. Leur inexpérience, voire leur naïveté ne jouent pas à partie égale avec le responsable. Elles trouvent en face d’elles la cohésion rigoureuse et inexorable du professionnalisme expérimenté de l’assureur assisté  de ses médecins conseils et de ses avocats, dont l’objectif normal est de nier la responsabilité de l’assuré ou de minimiser les dommages subis par la victime. Il est indispensable que la demande des victimes soit aussi professionnelle que l’est la défense du responsable, avec leurs propres médecins conseils et leurs propres avocats pour débattre à armes égales aussi bien lors des opérations d’expertise que lors de la transaction ».